5 choses que nous devrions garder de la pandémie... et 5 à jeter dans les toilettes


À quand remonte la dernière fois que vous êtes entré dans un joint sans masque ?
Tu ne te souviens même pas

La pandémie fait déjà, officiellement, partie de ces moments qui vont désormais changer votre vie. Un avant et un après. Comme parler de la peseta, de Chenoa annonçant en survêtement qu'elle avait rompu avec Bisbal, du Caribe Mix 95... des changements historiques que vous racontez aux nouvelles générations comme s'il s'agissait d'une légende épique.


Mais sommes-nous devenus meilleurs ou pires ?

Nous retournons dans les bars, pour mettre nos langues dans les inconnus sans crainte, pour reprendre les attouchements... pour se déplacer librement à travers le monde.

Il semble que la peur du coronavirus s'éloigne ou qu'au moins nous nous soyons "habitués", comme la cinquième fois que Fani met Christofer sur l'île des tentations et... eh bien, que voulez-vous que je dise , comme si ce n'était pas si surprenant ni aussi choquant que la première fois.

Vous pouviez le voir venir... vous vous dites en utilisant la logique.

Pour cette raison, maintenant qu'ils ont mis la seringue en chacun de nous et que nous marchons vers "l'immunité collective", nous nous demandons : sommes-nous meilleurs ou pires qu'avant ? Bon, comme tout, ça dépend. Il y a des petites choses qu'on a redécouvertes et qui sont venues (ou revenir) pour rester (pour revenir 🎶🎶) et d'autres auxquelles on dira au revoir pour toujours, sans regrets.



CHOSES BONNES, CHOSES FETEN DE LA PANDÉMIE

1. VOTRE MAISON, VOTRE TEMPLE

La pandémie a fait un excellent travail pour les introvertis. Le truc "je reste à la maison aujourd'hui" et le plan pour les films, les jeux de société, les consoles vidéo… c'est aussi bienvenu que d'aller à une fête jusqu'au petit matin.


2. Du ATHLEISURE … au pyjama.

Ou pouvoir descendre la rue en pyjama comme tenue  sans te regarder bizarrement.

Et c'est que je dis toujours que les chonis de mon quartier ont été des visionnaires en avance sur leur temps ; certains incompris dans une question de mode.

3. TÉLÉTRAVAIL

Ou plutôt que le travail vous convient et où vous voulez vivre  (et non l'inverse).


Un travail plus souple, plus sain... et où il est clair que les entreprises doivent se ressaisir sinon la bande sera licenciée sans se retourner.


4. L'ÂME SUR L'AIR

Et c'est 100% espagnol : revendiquer la rue, le parc et le plan au soleil.


Revenir aux grosses bouteilles, aux terrasses jusqu'à atteindre l'hypothermie... et fuir les lieux fermés et chers, par défaut.


5. Il n'est pas nécessaire de se toucher et de s'approcher si près... toujours.

Nous ne serons jamais des nordiques guindés, mais ce n'est pas mal de ne pas se sentir obligé de faire des bisous et des câlins à tous les quisquis.

Ça nous ferait même du bien de forcer le gang à porter un masque au lieu de tousser dans le cou si vous montez dans le bus et qu'ils ont la grippe.



À PLUS TARD, MARICARMEN

Les choses que nous espérons seront laissées pour compte :

1. La police du balcon

Ou ils vous regardent mal si vous toussez dans la file d'attente au supermarché, dénoncent le voisin Stasi roll si beaucoup de monde monte à l'étage, regardent de travers l'actualité des fêtes massives,... arrêtez le signalement collectif, s'il vous plaît.

2. Restrictions idiotes

Le gel hydroalcoolique obligatoire, ne pas pouvoir se lever de sa chaise lors d'un concert, le sport avec masque, l'absence de nourriture dans les avions, l'absence de ronds de serviette dans les bars... je suis désolé mais ça ne marche pas plus.

3. Ne pas "harmoniser"

Qu'être toute la journée à travailler à la maison finisse par devenir une boule et vous ne savez pas comment distinguer où commence votre vie et où se termine votre travail. Mettons des barrières (au moins mentalement) pour protéger les espaces.

4. Phobie des foules

Ce n'est pas être supporter du primark ou des restos où l'on voit les poils sur le nez de son voisin... mais plutôt profiter d'un stade bondé, d'un festival qui s'anime, d'un cinéma qui fait le plein...

5. Devoir tout planifier

Parce que sans billet ni réservation... vous ne pouvez presque rien faire. Et on a envie de se remettre à l'improvisation, au « on s'en mêle », au « et si on testait ce site » ? sans avoir à remplir des formulaires et des demandes.


Et vous, en quoi votre vie a-t-elle changé ? Qu'avez-vous découvert et qu'est-ce que vous ne manquerez jamais ?

PS : Nous vous proposons un changement de tendance - changer le masque chirurgical pour celui embellissant de chez Siwon. Du stress... au moment de détente et de détente. Des oreilles douloureuses... aux pores reconnaissants. Du frottement et du maskné…. au plaisir et au tiki-tiki.


MASQUE RECHARGEABLE DES HÉROS

Masque facial hydrogel avec effet de batterie rechargeable. Hydrate, rafraîchit, aide avec les boutons, réduit les rides et la gueule de bois de la veille.
Paquet de 4 unités.


Siwon
Nous sommes bien cool !


Related Posts

Cosmética masculina: ¿realidad o marketing para machirulos? Agárrate los machos, Tigretón
Cosmética masculina: ¿realidad o marketing para machirulos? Agárrate los machos, Tigretón
Cosmética masculina: ¿realidad o marketing para machirulos? agárrate los machos, 🐯Tigretón 🐯 En Siwon llevamos a...
Read More
Desnudando la figura del soltero de oro
Desnudando la figura del soltero de oro
No es solterotodo lo que reluce 🪙 Otro año y de nuevo cae el día mundial del solterÓN. En 2023, se calcula que el 4...
Read More
TAN-TAN-GO: el bronceador que te pone carita de verano todo el año.
TAN-TAN-GO: el bronceador que te pone carita de verano todo el año.
tan-tan-go tan-tan-go:EL BRONCEADOR QUE TE PONE CARITA DE VERANO TODO EL AÑO el bronceador que te pone carita de ver...
Read More